TEST Call of Duty WW2 : Un retour aux sources mitigé ! News

TEST Call of Duty WW2 : Un retour aux sources mitigé !

Après une escapade futuriste en mode yolo avec Infinity Ward dans Call of Duty: Infinite Warfare, Activision décide de prêter une oreille à sa communauté qui souhaite un retour aux sources pour la franchise. Pour ce faire, Activision et Sledgehammer Games esquissent un nouvel épisode, Call of Duty WW2 qui a d’ores et déjà fait couler beaucoup d’encre en s’inspirant de Battlefield 1 depuis son annonce en 2016. Un an plus tard, Call of Duty WWII pointe le bout de son nez avec une nouvelle histoire héroïque sous des airs de film cinématographique. Alors prenez place et installez-vous bien, Pierson et son équipe de casse-cous est en route vers la Normandie !

Test Call of Duty WW2 réalisé à partir d’une version éditeur PS4.

le D-Day !

Paris est submergé et occupé par le troisième Reich… Les américains se préparent à reconquérir les plages normandes… On y est. Chacun retient son souffle…Les balles fusent et les cadavres s’accumulent… Voilà les premières minutes de ce nouvel épisode Call of Duty WW2. La première mission commence par un des épisodes les plus marquants de l’histoire : le D-DAY ou le jour du débarquement sur les plages françaises ! Dès les premières minutes, ce nouvel opus impose son style en mélangeant des cinématiques à couper le souffle et des séquences de gameplay. En effet, ce nouvel opus n’a aucun chargement entre les cut-scènes et les phases de gameplay, mails il sera facile d’appréhender ses différentes séquences avec, par exemple, des explosions qui mettront votre héros genou à terre, signe que la mission commencera. On retrouve également les traditionnelles actions QTE qui donneront des quelques variations de rythmes dans les différentes missions. 

Après quelques heures de jeu, on remarque de suite que ce nouvel opus ne fait pas la dentelle et n’hésite pas à montrer les différents crimes de guerre et le point de vue des américains sur les fanatiques Boches du troisième Reich. Une prise de position et un point de vue que l’on ressent tout au long de ces missions.

TEST Call of Duty WW2

Daniels, Zussman, Pierson, Aiello, Turner

Dans cet épisode, Activision et Sledgehammer Games brassent le point de vue des américains sur cette guerre mondiale en compagnie d’une escouade de jeunes soldats où vous incarnez Daniels. Accompagné de Zussman et Aiello sous les ordres de Pierson et Turner, votre aventure sera variée avec des zones à défendre, des objectifs à détruire, des partenaires à protéger ou à secourir et des missions d’inflitrations. Call of Duty WW2 propose une aventure solidaire où votre avatar, Daniels, sera accompagné de ses coéquipiers dans les cinématiques et lors des missions. Ainsi, vos coéquipiers disposent d’aptitudes que vous pourrez utiliser en plein combat. Par exemple, Zussman dispose de trousses de soin qui se rechargeront en éliminant les Boches tout au long de votre objectif. Un système de gameplay assez intéressant qui permet d’échanger avec vos camarades. Il faudra toutefois réussir à les repérer dans les écrans de fumées et les nombreuses explosions qui minent le champ de bataille !

 

Un petit tour à Notre-Dame de Paris !

Après une escapade dans cette belle Normandie et ses verts pâturages, Daniels et ses coéquipiers tentent de reconquérir la ville de Paris occupée par les allemands. Un petit moment de respiration où vous pourrez incarnez Rousseau, en pleine infiltration dans le QG allemand parisien. Sous des airs de Mission Impossible, vous devrez observer votre carte d’infiltration et mémoriser quelques données sommaires avant de vous soumettre à des interrogations de la police SS. Une bonne occasion de calmer un peu le scénario du jeu qui croule sous les explosions, les bombes et les cris de vos camarades du champ de bataille. A travers ces missions d’infiltrations, vous devrez rester le plus vigilant possible et éviter de vous faire repérer par les gardes SS.

On profite de cette mission pour apprécier le décor Parisien avec la belle cathédrale Notre-Dame de Paris sous occupation allemande. D’un point de vue général, Call of Duty WW2 propose de bons graphismes même si quelques textures sont un peu plates. Et si le jeu propose un univers et un décor somptueux, on reste calibré dans un effet de couloir, et il est assez difficile de se perdre, même si le jeu dispose de différentes trajectoires pour réaliser vos objectifs.

TEST Call of Duty WW2

Call of Duty WW2 – Notre Dame de Paris

Celestine, Berth, Annatole et les Zombies !

Après quelques missions d’échauffement dans le mode histoire, la saga Call of Duty est réputée pour son mode multijoueur. Cette fois-ci, les fans de la franchise découvriront un espace social avec quelques PNJ où vous pourrez vous enrôler dans une des cinq classes disponibles (Blindés – Infanterie – Montagne – Aéroportée – Expéditionnaire) , récolter quelques ravitaillements, récupérer votre courrier et choisir différentes quêtes à réaliser en multi-joueur. Un espace social où votre jeune recrue disposera d’un terrain d’entrainement pour tester les nouvelles armes et compétences avant de s’attaquer aux autres joueurs. Une bonne nouveauté qui offre une légère respiration avant d’enchaîner le try-hard du mode multi-joueur.

TEST Call of Duty WW2

Call of Duty WW2 – Espace Social

Bonjour Docteur Who ! 

Et pour celles et ceux qui boycottent la communauté multi-joueur, il est temps de s’attaquer à un gros morceau : le mode zombie. Avec David Tennant (Docteur Who) , Élodie Yung (Elektra dans la série Netflix Daredevil), et bien d’autres acteurs que nous vous laisserons découvrir. Malheureusement, les nouveautés s’arrêtent au casting de ces héros puisque le mode zombie reste dans la même lignée que les précédents épisodes… vous devrez survivre à des vagues de zombies ! Et c’est un peu l’aspect général du jeu, un semblant de nouveauté qui n’en est pas… on ressort quelques vieux cartons et on propose une ambiance de deuxième guerre mondiale !

TEST Call of Duty WW2

David Tennant ou Drostan Hynd

Verdict

Si la communauté se réjouit de retrouver quelques anciennes sensations, ce nouvel opus apporte peu de nouveautés dans les missions et ses différents objectifs. Activision et Sledgehammer Games misent sur la nostalgie des joueurs avec ce retour aux sources pour Call of Duty WW2. Un jeu qui profite néanmoins d’une trame scénaristique et de graphismes à couper le souffle. Et si l’éditeur a souhaité rester dans une zone de confort avec quelques mécaniques bien connues de la saga, on espère que les développeurs proposeront dans le futur quelques nouveautés, tout en restant dans cette ambiance de guerre qui se prête si bien aux FPS.

Remarque : Ce TEST Call of Duty WW2 a été réalisé sur une dizaine d’heures de jeu afin de dresser un avis général sur l’aspect scénaristique, le mode mulitjoueur et le mode zombie. 

7.3
Prêt pour une nouvelle guerre soldat ?

The Good

  • Daniels et son quatuor de choc !
  • Nouveau système d'échange entre coéquipiers
  • La trame scénaristique
  • Peu de temps de chargement
  • Des graphismes plutôt bien foutu en général !

The Bad

  • Manque de soin dans les textures
  • Une histoire pro-américaine
  • La communauté multijoueur
  • Un mode zombie peut renouveler

Vous aimerez aussi